Journées FIFA : L'Algérie conserve sa série d'invincibilité face au ... Le 11 mars 2020, Karim Tabbou est condamné à une année de prison, dont six mois avec sursis, ainsi qu’à une amende, pour « atteinte au moral de l’armée » et « atteinte à l’unité nationale », cette condamnation lui permettant une sortie de prison le 25 mars. Le mardi 11 mai, quatre journalistes, dont Khaled Drareni, sont interpellés lors de la marche des étudiants. Selon le Comité national pour la libération des détenus (CLND), il s’agit de « les empêcher de couvrir les arrestations d’étudiants et citoyens à la marche de ce mardi ». Le 24 février 2020, le CNLD annonce que cinq détenus quittent la prison d’El Harrach. Le 30 septembre 2020, le militant Yacine Mebarki est arrêté à Khenchla. Il est nommé Officier de l’Ordre de l’Empire britannique (OBE) dans les honneurs du Nouvel An 1939 et Compagnon de l’Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (CMG) dans les honneurs d’anniversaire de 1946. Il est Chevalier Commandeur de l’Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (KCMG) dans les honneurs du Nouvel An 1951 et Chevalier Commandeur de l’Ordre royal de Victoria (KCVO) le 27 novembre 1953. Dans les honneurs d’anniversaire de 1957, maillot maroc 2022 il est fait Chevalier Grand-Croix de l’Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (GCMG).

On land... Il est accusé de publications et circulation de fausses informations pouvant porter atteinte à l’ordre public. Au tribunal de Bab El Oued, 21 manifestants ayant participé à une marche nocturne sont condamnés à une amende de 50 000 dinars pour attroupement non armé et trouble à l’ordre public. « complot contre la sécurité de l’État ayant pour objectif incitation des citoyens contre l’autorité de l’État et atteinte à l’unité du territoire national », « adhésion à une organisation destructive activant à l’intérieur et à l’extérieur du pays », et « publications au public d’information pouvant porter atteinte à l’intérêt national ». Il est poursuivi pour plusieurs affaires (incitation à attroupement non armé, outrage à corp constitué, atteinte à la personne du président de la République, publications Facebook pouvant porter atteinte à l’unité nationale). Yasser Kadri était poursuivi pour « outrage à corps constitué, atteinte à la personne du président de la République et atteinte à l’unité nationale ».

Outlet mexique domicile maillots de foot 1994 homme sur internet Les Governor General’s Foot Guards perpétuent l’histoire du 2nd Battalion, CEF et du 77th “Overseas” Battalion, CEF, littéralement le « 2e Bataillon, CEC » et le « 77e Bataillon d’outre-mer, CEC », deux bataillons du Corps expéditionnaire canadien durant la Première Guerre mondiale. Dans le même temps, le tribunal de Sidi M’hamed condamne deux militants du RAJ, Karim Boutata et Ahcene Kadi, qui avaient été remis en liberté provisoire le 2 janvier, à six mois de prison ferme et 20000 dinars d’amende. Le 3 août 2020, le parquet algérien réclame quatre ans de prison ferme contre Khaled Drareni et ses deux co-accusés, Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche, deux autres figures du Hirak. Le 13 août 2020, le blogueur et activiste Badi Abidine est placé sous mandat de dépôt à Tamanrasset pour ses publications Facebook, selon le CNLD. Le 7 décembre 2020, après une disparition de 3 jours, Sami Dernouni, un activiste de Batna, est placé sous mandat de dépôt à la prison d’El Koléa par le tribunal de Tipaza, avec Namia Abdelkader. Le 5 avril 2020, le journaliste Sofiane Merakchi est condamné à huit mois de prison (arrêté le 26 septembre 2019) ; il est accusé d’avoir fourni des images du Hirak à des médias étrangers.

Le même jour, Youcef Libiar est placé sous mandat de dépôt à Msila selon la CNLD. Le 17 février 2020, le tribunal de Touggourt relaxe l’activiste Abla Kemari, rapporte le CNLD. Le 14 juin 2020, l’activiste Mohand Gasmi est placé sous madat de dépôt à Adrar, après une garde à vue illégale de 6 jours. Jérémy est un garçon tendre et généreux. Le 9 novembre 2020, l’activiste Mourad Mecheri est arrêté à Bordj Menaiel (Boumerdes) sur son lieu de travail et placé sous mandat de dépôt pour « offense au prophète et les envoyés de Dieu ou dénigrement du dogme ou les préceptes de l’Islam, que ce soit par voie d’écrit, de dessin, de déclaration ou tout autre moyen ». Le 14 décembre 2020, Badi Abidine (sous mandât de dépôt depuis le 13 aôut à Tamanrasset) est condamné à 18 mois de prison ferme, selon la CNLD. Le 8 décembre 2020, Yasser Rouibah (18 ans) est placé sous mandat de dépôt après comparution devant le tribunal de Jijel. Le 25 septembre, Hassan Aouadi est arrêté à Annaba, selon le CNLD, avec Wissal (7 ans) et Syrine Zerfa (13 ans) et Chems El Yakine (âgée de 13 ans également) qui subit des violences policières (elles sont relâchées).

Leave a Reply

Your email address will not be published.